samedi 8 août 2015

Tissage aux plaquettes II

Le tissage aux plaquettes était largement pratiqué dans l'Antiquité. En témoignent par exemple les plaquettes en os, souvent triangulaires, de la période romaine.
 
Plaquettes en os de la rue des Farges, Lyon (époque romaine).
In Chardon-Picault, "Aspects de l'atisanat en milieu urbain : Gaule et Occident Romain", Actes du colloque international d'Autun, 20-22 septembre 2007, Revue archéologique de l'Est, supplément 28, 2010
 

Aujourd'hui, il est possible de tisser avec un métier fabriqué en matériaux récupérés.

 
 
Pour la base du métier, il est ainsi possible de prendre un carton fort mais souple. L'idéal est de découper un rectangle dans un calendrier sous-main.
Les plaquettes, des carrés de 5 à 6 cm de côté, ont, quant à elles, découpées dans des briques de jus de fruit, et la navette dans un paquet de biscuits.

Pour ce métier, j'ai pris 8 plaquettes, poinçonnées aux angles, numérotées ensuite de 1 à 8. J'ai fait le choix de deux couleurs. Les couleurs contrastées donnent un résultat davantage esthétique. La longueur des fils, ici de coton, dépendent de la fonction ultérieure du galon (ceinture, anse, bordure de vêtement...)

Voici le schéma de montage :


Après avoir monté les plaquettes 1 à 4 en S (lorsque la plaquette numérotée est face à vous, les fils sont passés du dessous au dessus) et les plaquettes 5 à 8 en Z (lorsque la plaquette numérotée est face à vous, les fils sont passés du dessus au dessous), il est nécessaire de relier tous les fils par un noeud du côté haut, puis du côté bas. Ce montage est nécessaire pour un dessin en symétrie.
 
 
Relier tous les fils de toutes les plaquettes par un noeud du côté haut. Glisser les huit plaquettes jusqu'à l'autre extrémité pour vérifier qu'elles sont bien mobiles. Puis faire un autre noeud global en bas de la chaîne.
Bien tendre autour du carton, en prenant soin de ne pas le plier. Je maintiens à l'aide d'une pince à linge, parfaite ensuite lorsque je dois défaire la chaîne au fur et à mesure du tissage.
Attention, si le carton casse, il n'est alors plus possible de tisser.
 
Le tissage peut alors débuter. Pour obtenir une figure en miroir, tisser selon le modèle ci-dessus, deux fois du bas vers le haut (soit 8 quarts de tour vers le haut), puis deux fois du haut vers le bas (soit 8 quarts de tour vers le bas).
Passez le fil de trame qui est enroulé sur la navette à chaque quart de tour. Pour cet ouvrage, je l'ai pris blanc et fin, afin qu'il soit discret sur les côtés.
 

 
Bon tissage !